Jessica Legatte, la pionnière

Tout a commencé il y a un an par une rencontre entre Jessica Legatte, entraîneur de chevaux de course, et Emmanuel Warin, Président des Chevaux du Cœur.  

A l’époque Emmanuel Warin demandait l’aide d’un entraîneur pour construire son projet autour des enfants malades et du monde des courses. Après de nombreux échanges, Jessica Legatte a été séduite par la démarche et a dit OUI : « je suis maman. Cette cause me parle et c’est un challenge pour un jeune entraîneur ».
Ensemble, ils ont entrepris la démarche pour réaliser ce projet si original à travers la recherche d’un cheval de course qui deviendrait un Cheval du Coeur qui court pour les enfants malades.

Emmanuel Warin avec son association n’avait pas les moyens d’acheter son propre Cheval du Cœur. Une recherche auprès des propriétaires de chevaux de course a donc démarré… Celle-ci n’a pas du tout été simple : « il aura fallu prouver à de nombreuses reprises la sincérité de la démarche autour d’un projet qui était en place, sérieux ; et construit sur le bien fondé d’une mission humanitaire avec des personnes compétentes autour de nous ».

Après un long parcours du combattant, Jessica Legatte est revenue avec Casco Mojado, un cheval en phase d’apprentissage qu’elle avait dans ses boxes. Les propriétaires, complètement séduits par l’association et sa mission, ont accepté que Casco Mojado devienne le tout 1er Cheval du Cœur. Pendant 6 mois, Jessica Legatte a entraîné Casco Mojado, un jeune cheval de 4 ans.

Le dimanche 21 avril 2013 à l’Hippodrome d’Auteuil, Casco Mojado a fait sa 1ère course : « une journée remplie d’émotions, de joie mais aussi beaucoup de pression. Le cheval débutait face à un lot de très bonne qualité. La tâche n’était certes pas des plus faciles mais il avait vu ce qu’il avait à voir le matin à l’entraînement pour se présenter au départ dans de bonnes conditions. Mes impressions sur la course sont très bonnes bien qu’il n’ait pas terminé le parcours. Il avait de vraies excuses, notre Cheval du Coeur débutait ! Il s’est montré un peu trop généreux et à Auteuil, il faut rester maître de ses émotions. Il a cependant tenu sa partie se montrant appliqué sur l’obstacle face a des concurrents déjà confirmés. Le cheval est bien rentré et a récupéré ; ce qui est primordial ! »

Pour les prochaines courses, Jessica Legatte est plutôt optimise : « maintenant quelques réglages s’imposent pour pouvoir s’exprimer pleinement la prochaine fois, mais cela c’est mon travail ! »